Epillets (suite)

C’était hier, je jouais tranquillement  dans le jardin avec ma sœur , c’était idyllique et paisible, un petit vent me rafraîchissait le poil et je gambadais insouciante  des dangers du jardin .

Soudainement , une douleur atroce m’a arrêtée dans mes jeux et je me suis mise à pleurer .

Ma sœur n’a pas compris et a cru que j avais été piquée par une guêpe.

Cahin-caha  (je parle de ma sœur car elle a la patte dans le plâtre ) et moi la tete penchée par le mal nous sommes rentrées à la maison pour rejoindre mon Pipa .

En fait deux épis de blé , les fameux épillets sont rentrées dans mon oreille droite et j’ai eu beau secouer mes oreilles pour me l ‘enlever , rien n’y a fait et au contraire cela s’enfonçait vers mon tympan .

Mon père a essayé de me mettre des gouttes dans l’oreille mais j ‘ai refusé .

Moi, je savais , eux , non .

C’est ma mima qui rentrant du travail à 21h00,  a vu l’urgence de la situation (ma petite tete était toute penchée ) et elle a préféré aller aux urgences en compagnie de ma sœur .

Un mal fou à trouver le cabinet des urgences , (de vous à moi ma sœur ne comprend pas bien  le fonctionnement du GPS) , bref elle a nous dit de nous garer  bien avant le cabinet .

Nous avons marché (belle équipe de bras cassés , la patte plâtrée de ma sœur  , et mon oreille tombante …) au moins 15 minutes dans un quartier inconnu et plutôt mal famé avant de trouver le bon endroit .

Ma sœur est arrivée longtemps  après nous car elle traînait derrière ….

Porte fermée et grillagée , ma mima a faillit avoir une crise cardiaque en se disant que c’était fermé quand elle a vu un petit bouton poussoir et elle a sonné en priant que quelqu’un vienne .

Heureusement , le vétérinaire est arrivé et après avoir montré patte blanche (à nous trois cela était parfait ) nous sommes rentrées .

Elle m’a enfoncé un thermomètre dans les fesses pourtant je lui avais bien dit que c’était à l ‘oreille que j avais mal .

La je me suis transformée à cause de la douleur et j’ai meme voulu la  mordre lorsqu’elle a approché son instrument de mon oreille .

Puis, elle a regardé ma Mima et elle a dit :

Nous n’avons pas le choix !

Mais non , nous avons toujours le choix ai je dit !

Et là : pique dans ma patoune !

Je suis devenue toute molle dans les bras de ma Mima et la vétérinaire a sorti deux épillets du fond de mon oreille tout près de mon tympan .

Je l ‘ai échappé bel les copains .

Enfin elle a du me repiquer pour me réveiller .

Moi j ‘étais dans les bras de Morphée , encore un avec un nom bizarre , ca doit être à cause de son année de naissance …

Le vétérinaire a déclaré que j ‘étais tout à fait capable de marcher jusqu’à la voiture , on voit bien que ce n’est pas lui qui s’est fait piquer et torturer …

J’ai donc refusé de marcher en faisant semblant de défaillir et ma Mima a du me porter jusqu’à la voiture en pestant puis je me suis effondrée dans mon siège auto car trop d’émotions .

Retour à la maison vers 23H00….

J’ai super bien dormi cette nuit ….et je n ‘irai pas à l’école des chiots aujourd’hui car je dois me reposer !

 

Un commentaire sur “Epillets (suite)

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :